Vous fabriquez ou assemblez des pièces aéronautiques, vous souhaitez aspirer des poussières et vapeurs nocives, diminuer les ATEX, afin d’améliorer les conditions de travail ? Nous avons les solutions !

Table aspirante aéronautique MH-ASPIRATIONS

La société MH-ASPIRATIONS, spécialisée en ventilation et dépoussiérage industriels, a conçu des modèles de tables aspirantes autonomes avec l’appui de l’Institut National de l’Environnement Industriel des Risques (INERIS) pour l’évaluation des risques ATEX (Atmosphère explosive) car dans certains cas, les équipements classiques comme les dépoussiéreurs sont inadaptés, voire dangereux.

Dans le milieu aéronautique de nombreuses opérations de finition de pièces métalliques ou composite (ajustage, ébavurage, ponçage, ébarbage…) engendrent de la poussière. Ces travaux génèrent une masse de matière arrachée faible. Par contre la quantité de particules très fines, donc inhalables et explosives, est importante dans la plupart des cas.

Les risques majeurs sont :

  • L’explosion de l’équipement d’aspiration, même s’il est dehors ; ce qui crée un danger important pour le bâtiment et ses machines mais surtout pour le personnel.
  • Les maladies professionnelles dues aux poussières que les opérateurs respirent.

La table MH-ASPIRATIONS est la solution pour éviter ces risques ! 

Les métaux pouvant être travaillés sont les métaux l’Aluminium, le magnésium et sous certaines conditions le titane et l’Inconel ®

Table aspirante MH Aspirations

Descriptif technique & avantages de la table aspirante

CONCEPTION  

  • Le démarrage de l’éclairage et des alimentations en énergie se fait en simultané avec l’aspiration. Ainsi l’opérateur ne peut pas travailler si l’aspiration n’est pas en route.
  • Des déflecteurs latéraux translucides sur charnières sont montés de part et d’autre de la table pour permettre le travail occasionnel de grandes pièces.  
  • La tôlerie de la table aspirante est protégée par une peinture thermolaquée cuite au four résistant aux rayures.
Démarrage et éclairage d'une table aspirante
  • Les tiroirs permettent la récupération de particules les plus grosses et les petits outils qui pourraient tomber. Le plan de travail est un caillebotis plastique afin de ne pas rayer vos pièces (charge 100 Kg/m²).
Table aspirante conception tiroirs
  • Dans l’ouverture frontale de la table aspirante autonome, une vitesse d’air supérieure à 0.7m/s (filtres propres), capte les poussières alvéolaires et les piège immédiatement au niveau de 3 étages de filtration situés à l’arrière du plan de travail.
Table aspirante : mesure de la vitesse de l'air
  • L’air est totalement épuré grâce aux derniers étages de filtration constitué de plusieurs filtres absolus avec étanchéité renforcée.
  • Ensuite, il continue d’être véhiculé par le ventilateur intégré et insonorisé dans le carénage de la table aspirante. L’air est évacué en partie supérieure par une grille, et il est conseillé de la raccorder à une gaine rejetant à l’extérieur après validation technique de MH-ASPIRATIONS.
Filtration absolu sur table aspirante autonome MH-ASPIRATIONS avec filtre absolu E10

UTILISATION  

  • L’opérateur peut travailler assis ou debout puisque la table aspirante est entièrement évidée sous les tiroirs.
  • La visualisation de l’encrassement des filtres se fait par des manomètres.

 

Manomètre KIMO à colonne sur table aspirante autonome MH-ASPIRATIONS pour visualisation du colmatage des préfiltres G4 et filtre M5.
  • Les connexions pneumatiques et électriques sont intégrées à la table pour brancher vos outils portatifs .
Système air comprimé sur tables aspirantes MH-ASPIRATIONS avec électrovanne pour coupure automatique. Possibilité de raccorder 2 outils pneumatiques pour ajustage, ponçage, ébavurage de pièces aéronautique.
Coffret électrique sur table aspirante autonome MH-ASPIRATIONS avec bouton d’arrêt d’urgence et prise électrique pour branchement de 2 outils électrique pour ajustage, ponçage, ébavurage de pièce aéronautique.

MAINTENANCE  

  • L’accès aux filtres est facile et leur démontage rapide

SÉCURITÉ  

  • Prise en compte du risque ATEX : analyse faite par l’INERIS.
  • Eclairage du plan de travail
  • Niveau sonore faible
  • Mousse classé M1 (pas de flamme possible) et trappe pour extinction rapide
  • Même si vous obturez le plan de travail en caillebotis, l’aspiration reste efficace car elle ne se fait pas par le dessous.
  • Coupure automatique de la table aspirante lorsque les filtres sont colmatés anormalement ce qui garantit ainsi que l’opérateur ne travaille pas avec une aspiration insuffisante et inférieure à 0.5m/s.